Quelle joie de jongler avec les couleurs, quelle sensation délicieuse de les faire exploser, quelle émotion bouillonnante d’en faire dominer certaines et d’en écraser d’autres…

Peindre est un jeu. Un jeu tout en couleurs et mouvements.                                                                                                                                                                                                                                           Fermer les yeux face à une toile blanche, visualiser les couleurs et les formes. Rouvrir les yeux, représenter son rêve et quelquefois s’égarer. Se perdre en se laissant guider par de nouvelles émotions…                                                                                                                                                                                                                                                                                                         Peindre est une liberté. Celle, puissante et sans limite capable de stimuler d’un simple regard celui qui oeuvre et celui qui reçoit.                                                                                                                                                                                                                                                                            Le plus grand bonheur est la complicité intime qui s’installe entre celui qui regarde et celui qui transmet. Une liberté réciproque.                                                                                                                                                                                                                                                                          

« En art, point de frontières » (Victor Hugo)                                                                                            « Peindre, peindre. Toujours peindre. Encore peindre. Le mieux possible, le vide et le plein, le léger et le dense, le vivant et le souffle » (Zao Wou Ki)